logo tudo bom
Search
Close this search box.

Héritage : ces bijoux ont-ils plus qu’une valeur sentimentale ?

13403.jpg
Sommaire

Hériter de bijoux de famille est souvent un moment chargé d’émotions, mais aussi de questionnement. Ces bijoux ont-ils une valeur marchande ? Comment les estimer ? Faut-il les garder, les vendre ou les transformer ? Quelles sont les implications fiscales d’un tel héritage ? Dans cet article, nous allons vous aider à y voir plus clair et à faire le meilleur choix pour vos bijoux hérités.

Comprendre les implications de l’héritage d’objets de valeur

Lorsque vous héritez de bijoux de famille, vous devez savoir que ces objets sont soumis à des règles fiscales spécifiques. En effet, les bijoux font partie des biens meubles qui entrent dans le calcul des droits de succession. Ils doivent donc être déclarés à leur valeur vénale au jour du décès du donateur ou du défunt, c’est-à-dire le prix auquel ils pourraient être vendus sur le marché.

Pour estimer la valeur des bijoux hérités, vous pouvez faire appel à un expert, comme un bijoutier, un spécialiste en estimation de bijoux à Bordeaux ou un commissaire-priseur. Vous pouvez aussi consulter des catalogues de ventes aux enchères ou des sites internet spécialisés. La valeur d’un bijou dépend de plusieurs critères, comme la qualité et le poids des métaux précieux (or, argent, platine), la nature et le nombre des pierres (diamants, rubis, émeraudes, etc.), le style et l’époque du bijou, la signature d’un créateur ou d’une maison de joaillerie…

Si vous décidez de vendre vos bijoux hérités, vous devrez également payer des impôts sur la plus-value réalisée, c’est-à-dire la différence entre le prix de vente et la valeur déclarée au moment de l’héritage. Vous avez le choix entre deux régimes de taxation : la plus-value sur biens meubles et la taxe sur les objets précieux. Dans le premier cas, vous payerez 34,5 % d’impôt sur la plus-value, avec un abattement de 5 % par an après deux ans de détention et une exonération après 22 ans de détention. Pour la taxe sur les objets précieux, vous payerez 6,5 % d’impôt sur le prix de vente, sauf si le bijou vaut moins de 5 000 €.

Ce à quoi il faut faire attention lorsqu’il s’agit de bijoux hérités

Si vous héritez de bijoux de famille, vous devez être vigilant sur certains points comme le recel successoral, la copropriété indivise et la donation-partage.

LIRE  La meilleure façon de porter des bijoux

Le recel successoral désigne le fait de dissimuler ou d’omettre volontairement un bien faisant partie d’une succession. C’est un acte puni par la loi qui entraîne la perte du droit à hériter sur ce bien et l’obligation de le restituer aux autres héritiers.

Bijoux hérités

En ce qui concerne, la copropriété indivise, c’est la possession par plusieurs héritiers d’un bien sans qu’il ne soit divisé matériellement. C’est souvent le cas pour les bijoux de famille qui sont transmis en bloc. Dans ce cas, il faut respecter les droits et les obligations des indivisaires.

Enfin, la donation-partage désigne le fait que le donateur répartit lui-même ses biens entre ses héritiers de son vivant. C’est une façon d’éviter les conflits et les litiges lors du règlement de la succession. Si vous recevez des bijoux par donation-partage, vous devez respecter les volontés du donateur et ne pas contester la répartition.

Comment déterminer si les bijoux dont vous avez hérité valent plus que leur valeur sentimentale ?

Hériter de bijoux de famille peut avoir une grande valeur sentimentale pour vous. Il peut s’agir de souvenirs d’un proche disparu, d’un symbole familial ou d’une pièce chargée d’histoire. Mais comment savoir si ces bijoux ont aussi une valeur marchande ? Voici quelques indices qui peuvent vous aider à le déterminer.

Le premier est l‘ancienneté du bijou. Plus un bijou est ancien, plus il a de chances d’être rare et recherché par les collectionneurs. Les bijoux anciens sont souvent caractérisés par des styles et des techniques propres à une époque, comme le style art nouveau, Art déco, Belle Époque, etc.

La qualité du bijou est un autre élément à considérer. En général, plus un bijou est bien réalisé, plus il a de la valeur. La qualité d’un bijou se mesure à la finesse du travail, à la précision des détails, à la solidité de la structure, à la propreté des soudures, etc.

Par ailleurs, la signature du bijou est un indice qui ne trompe pas. Si un bijou porte la signature d’un créateur ou d’une maison de joaillerie renommée, il a forcément plus de valeur qu’un bijou anonyme. Les signatures les plus prestigieuses sont celles de Cartier, Boucheron, Van Cleef & Arpels, Chaumet, etc.

Enfin, la provenance du bijou peut impacter sa valeur marchande. Si un bijou a appartenu à une personnalité célèbre ou a fait partie d’une collection importante, il peut avoir une valeur historique ou artistique qui augmente sa valeur marchande. Par exemple, les bijoux de la princesse Diana ou de la duchesse de Windsor ont atteint des prix records lors de ventes aux enchères.

LIRE  Pierre naturelle : offrez une améthyste à Noël

Conseils pour tirer le meilleur parti des bijoux hérités en les vendant

Si vous décidez de vendre vos bijoux hérités, voici quelques conseils pour en tirer le meilleur parti. Tout d’abord, faites estimer vos bijoux par un professionnel qualifié comme un spécialiste en estimation de bijoux. Il pourra vous donner une fourchette de prix réaliste et vous conseiller sur le meilleur moment et le meilleur canal pour vendre vos bijoux. Ensuite, comparez les offres de plusieurs acheteurs potentiels, tels que des bijoutiers, des commissaires-priseurs ou des sites internet spécialisés. Il est important de ne pas vous précipiter sur la première offre et n’hésitez pas à négocier le prix.

Vente bijoux

Pour maximiser vos chances de vente, présentez vos bijoux sous leur meilleur jour. Nettoyez-les et faites-les réparer si nécessaire. Si vous possédez des documents attestant de l’origine, de l’authenticité ou de la qualité de vos bijoux, tels que des factures, des certificats ou des écrins d’origine, conservez-les et présentez-les aux acheteurs. Ces éléments peuvent renforcer la confiance des potentiels acheteurs et les inciter à offrir un meilleur prix.

Il est également essentiel d’être prêt à vous séparer de vos bijoux sans regret. Si vous avez un attachement sentimental à vos bijoux hérités, vous pouvez garder une photo ou faire une copie de votre bijou préféré. En utilisant une partie du produit de la vente, vous pouvez également vous offrir un nouveau bijou qui vous plaira davantage.

En suivant ces conseils, vous pourrez vendre vos bijoux hérités de manière éclairée et maximiser leur valeur sur le marché. N’oubliez pas de prendre le temps de trouver le bon acheteur et de préparer vos bijoux de manière appropriée pour attirer l’attention des potentiels acquéreurs.

Laissez un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les mercredis par email, les bons plans modes & lifestyle sélectionnés par notre équipe.